• À quel moment la fréquentation atteindra-t-elle son apogée en Europe pour les fêtes de fin d’année ?

    Il n’y a pas un seul pays européen qui ne célèbre pas Noël. Mais si vous voulez comprendre les belles différences existant entre toutes les nations d’Europe, il vous suffit d’observer la période des fêtes.

    Lorsque les britanniques découpent la dinde l’après-midi du 25 décembre, au matin, les portugais ont encore le ventre plein de leur festin de la Consoada du 24. Et alors que Noël est bel et bien fini pour nombre de pays avant la nouvelle année, ailleurs en Europe, comme en Espagne ou en Italie, les enfants laissent leurs chaussures dehors le 5 janvier pour qu’elles soient remplies de bonbons et de jouets.

    Et il n’y a pas que les festivités qui varient entre les pays, il existe aussi des différences notables en matière de comportement de consommation pour les préparatifs de Noël, comme le révèle notre aperçu du trafic saisonnier.

    En Europe, les habitudes de consommation pour Noël sont aussi ….

    En savoir plus
  • Rentrée scolaire : les grands enseignements des dépenses estivales pour le commerce de détail

    Les blazers sont achetés, les chaussures cirées, et la nouvelle année scolaire a débuté pour des milliers d’enfants et de jeunes gens du monde entier. Quelles leçons les détaillants et les centres commerciaux peuvent-ils tirer d’un été de dépenses, afin d’être prêts pour le rush de la rentrée de l’an prochain ?

    Si vous avez lu la première partie de notre série d’articles sur la rentrée scolaire – comment optimiser votre activité pour le rush de la rentrée – vous savez sûrement que le calendrier scolaire représente une opportunité lucrative pour les organisations commerciales.

    Et les schémas de fréquentation durant la période estivale en sont la preuve. Nous avons analysé les données de fréquentation originales en France, en Allemagne, en Italie, en Pologne, ….

    En savoir plus
  • Performance en or ou déception ? Les effets de Rio 2016 sur la fréquentation commerciale

    Vous pouvez toujours compter sur les Jeux olympiques pour offrir des performances exceptionnelles, des résultats incroyables et des instants mémorables, mais quel a été l’impact des Jeux de Rio 2016 sur l’activité loin des pistes ?

    Nous avons mouliné les dernières données sur la fréquentation commerciale pour quatre des nations en compétition afin de voir si les prouesses sportives ont représenté une opportunité en or pour les détaillants et les centres commerciaux, ou au contraire une distraction indésirable tenant les clients à l’écart des magasins locaux.

    France
    L’équipe olympique française a égalé ses résultats de Londres 2012 cet été, mais avec des performances lentes et constantes tout au long des jeux, ce qui peut avoir impacté l’intérêt des consommateurs pour les épreuves.

    Au cours de la première semaine des JO 2016 (semaine du 1er août) la fréquentation commerciale a chuté ….

    En savoir plus
  • Rentrée scolaire : 3 moyens d’optimiser le rush de la rentrée pour les détaillants et les centres commerciaux

    Les longues vacances d’été touchent à leur fin, et de nombreux parents réalisent brutalement qu’ils ne sont pas prêts à affronter le début de la nouvelle année scolaire.

    La plupart des élèves européens retrouveront les bancs de l’école entre fin août et début septembre, certains d’entre eux ayant même déjà commencé la nouvelle année. Et alors qu’un certain pourcentage de familles bien préparées ont déjà effectué leurs achats pour la rentrée dès le mois de juillet, les détaillants et les centres commerciaux doivent se préparer à une ruée shopping de dernière minute au cours des prochaines semaines.

    La bonne nouvelle pour les entreprises commerciales est que les dépenses de rentrée sont en hausse. L’an passé, les consommateurs britanniques ont à eux seuls dépensé plus de 1,45 milliards de livres en achats scolaires au cours des vacances d’été, soit 21 millions de livres de plus qu’en 2014, ….

    En savoir plus
  • Euros 2016: L’histoire de la vente au détail

    On se souviendra des Euros 2016 comme un grand tournoi sportif, et comme un point culminant dans ce qui a été une année difficile pour la France, pays hôte et finaliste. Il y avait aussi des surprises, à la fois avec l’Islande et le Pays de Galles, ravissant les fans de football de manière inattendue en atteignant le trimestre et les demi-finales, respectivement.

    En fait, l’Islande a établi un nouveau record en nombre de téléspectateurs, puisque 99,8% de la population de la nation a suivi la victoire historique de l’équipe nationale contre l’Angleterre. Il est clair que de nombreux fans à travers les 24 pays ont été cloués devant leurs écrans de télévision, ou même se sont rendus en France pour assister aux matches. Donc, quel impact a eu ce qui se passait sur le terrain sur les magasins et les centres commerciaux?

    Nous avons fait des calculs pour partager quelques-uns des faits saillants de vente au détail de ce qui était ….

    En savoir plus
  • Euro 2016 : Comment faire pour ne pas rester sur la touche

    Comme dans toutes les grandes manifestations sportives, l’UEFA Euro 2016 aura ses gagnants et ses perdants – au football certes, mais également dans le secteur du commerce. Avant le coup d’envoi prévu le mois prochain, nous avons analysé l’édition 2012 afin de prédire l’impact du tournoi sur la fréquentation commerciale européenne cet été.

    Cette fois encore, les détaillants et les centres commerciaux s’attendent à une frénésie d’achats avant le début du tournoi, les supporters faisant le plein de divers produits, aliments et boissons. Les analystes estiment que quelque 3 milliards de livres seront dépensées dans les pubs, supermarchés et magasins de sport britanniques, car la Grande-Bretagne sera cette année, et pour la première fois depuis 1958, représentée par quatre équipes.

    Par ailleurs, Puma, l’un des principaux sponsors, s’attend à une hausse globale des bénéfices pouvant atteindre 9 % avant ….

    En savoir plus