Chut… Ne dites rien à maman ! Et préparez-vous à une envolée des ventes au détail pour la fête des mères

L’amour que nous portons à notre maman est sans égal, et nous aimons lui montrer cet amour avec un beau cadeau, et pas uniquement avec des petits mots doux. Alors que le début de cette période de fête des mères approche pour tout le monde, les prévisions s’annoncent florissantes pour les détaillants et les centres commerciaux.

Bien qu’il n’y ait pas de date universelle pour la fête des mères (celle-ci tombe début mars au Royaume-Uni, mais la majorité des autres pays la célèbreront le premier ou deuxième dimanche de mai), une tendance commune va dans le sens d’une hausse de la fréquentation des consommateurs jusqu’au jour de la fête des mères.

Le samedi précédant la fête des mères est notamment synonyme de pic de fréquentation. L’an dernier, la plus forte augmentation a pu être constatée en France, avec un bond de 21 % de la fréquentation par rapport à l’année passée. L’Allemagne, l’Irlande et le Royaume-Uni ont également bénéficié d’une hausse à deux chiffres, et même les régions les moins performantes, comme la Suisse, le Portugal ou l’Italie, ont pu constater une augmentation de la fréquentation d’environ 2 % par rapport à un samedi ordinaire.

Outre cette hausse de la fréquentation durant les préparatifs, le jour de la fête des mères lui-même semble générer une montée en flèche de la fréquentation des commerces. Toutefois, comme pour le samedi précédent, les opportunités sont variables d’une région à l’autre. Afin de comprendre le réel impact de ce jour sur les détaillants et les centres commerciaux, nous devons donc étudier chaque marché de façon individuelle.

Australie

Excepté un léger écart en 2013, année ayant connu une chute de -10 % de l’activité de consommation par rapport à l’an passé, la fréquentation liée à la fête des mères a connu une croissance constante dans le secteur de la vente au détail australien au cours des dernières années. Non seulement les magasins physiques ont pu constater une nette amélioration en 2014, +6 % de fréquentation, mais cette dernière s’est encore améliorée l’an passé avec une hausse de 10 % des taux de fréquentation.

Chine

Bien que la fête des mères soit à l’origine une tradition occidentale, elle a été assimilée dans la culture chinoise comme véritable reflet des valeurs de la nation prônant le respect des anciennes générations. L’impact de cet événement se fait sentir plus longuement en Chine que sur d’autres marchés – l’an passé, nous avons pu constater un bond de 12 % de la fréquentation sur l’année au cours des deux semaines précédant la fête des mères. Quant à la fréquentation le jour même, elle a augmenté de 3,1 %.

France

Les tendances sont très partagées en France. L’an passé, les chiffres de la fréquentation globale ont augmenté de 17 % et, comme nous l’avons vu plus haut, la France a été le pays le plus performant en termes de fréquentation des magasins physiques le samedi précédant la fête des mères. Cette activité ne s’est toutefois pas reflétée dans les centres commerciaux, qui ont connu une chute de -23 % par rapport à 2014.

Allemagne

Bien que le secteur de la vente au détail allemand ait suivi la tendance à la hausse générale, la fréquentation le jour de la fête des mères est malheureusement restée négative ces dernières années. En 2014, la fréquentation commerciale a décliné de -14 % sur l’année, puis a connu une légère amélioration l’année suivante, avec un taux à -8 %.

Inde

Bien que la majorité de la population indienne n’ait pas conscience de l’existence d’une fête des mères, cette célébration tend à gagner en popularité dans les centres urbains du pays. En conséquence de quoi, les chiffres de la fréquentation s’améliorent d’une année sur l’autre ; le jour J, la fréquentation a augmenté de 6 % en 2014 et de 11 % supplémentaires en 2015.

Espagne et Portugal

Ces deux pays ont un fort sens du lien familial, et les chiffres de la fréquentation de l’an dernier en ont été une parfaite démonstration. L’activité commerciale portugaise a connu une hausse de 10 %, principalement due aux dépenses des adultes, les enfants ayant tendance à confectionner leurs cadeaux à l’école pour leurs mamans, tandis que la fréquentation liée à la fête des mères espagnoles a fait un bon massif, +23 %.

L’une des raisons de cette impressionnante hausse espagnole pourrait être que tous les membres d’une famille achètent un cadeau aux mamans, ce jour étant célébré comme une grande fête familiale.

Royaume-Uni et Irlande

Les détaillants et centres commerciaux britanniques ont pu constater une nette amélioration concernant le dimanche de la fête des mères. Entre 2011 et 2013, la fréquentation dominicale n’a cessé de décliner. Cette tendance s’est toutefois inversée de manière spectaculaire en 2014, avec une hausse de 19 % de la fréquentation commerciale.

Celle-ci a été suivie par une hausse supplémentaire de 7 % l’an passé – même s’il est important de noter que les recherches menées par Bing Ads prévoient une augmentation du commerce mobile pour la fête des mères, ce qui pourrait potentiellement entraîner un impact négatif sur les magasins physiques.

L’Irlande voisine n’affiche aucune tendance précise, même si la fréquentation des centres commerciaux a effectivement augmenté de 9 % en 2015.

Pour connaître l’influence de la fête des mères sur la fréquentation mensuelle, rendez-vous sur notre centre des tendances en ligne – récemment mis à jour avec de nouvelles données mensuelles.

Share:
0 Comments

Comments are closed

Back