Commerçants, êtes-vous prêts à faire des étincelles pendant le rush de dernière minute de Noël?

Rien n’est comparable à l’effervescence des boutiques fourmillant de clients dans les jours qui précèdent Noël. Les caisses tintant joyeusement réjouissent les commerçants, mais ces derniers consentent-ils suffisamment d’efforts pour véritablement briller pendant les périodes d’affluence ?

Les pics de consommation sont des périodes essentielles pour de nombreux secteurs de la distribution. Le British Retail Consortium rapporte que 34 % des ventes de jouets au Royaume-Uni ont lieu à l’occasion des fêtes de fin d’année, tandis que 45 % de la totalité des ventes de cartes de vœux sont liées à Noël. Les données de fréquentation commerciale de ShopperTrak révèlent qu’il existe dans chaque pays des journées d’affluence exceptionnelle, synonymes de véritable envolée de la consommation dans les commerces physiques. La plupart des achats de cadeaux de dernière minute ont lieu durant la semaine précédant Noël, et les boutiques physiques sont considérées comme le lieu le plus sûr pour effectuer les achats les plus importants pour les proches. Comment les détaillants de tous les secteurs peuvent-ils maintenir leurs normes de qualité et exploiter au mieux cette manne d’achats de dernière minute ?

« Panic Thursday » et « Frenzied Friday »

Nous prévoyons un « Panic Thursday » (littéralement Jeudi en panique) du 21 décembre extrêmement chargé dans les boutiques et les centres commerciaux britanniques, avec une hausse de 60 % de la fréquentation par rapport à un jeudi ordinaire. Il y aura également une véritable ruée dans les commerces le 22 décembre pour le « Frenzied Friday » (littéralement Vendredi effréné), avec une fréquentation en hausse de 37 % par rapport à un vendredi normal. Le Super Saturday (Super samedi) du 23 décembre devrait être synonyme d’une hausse massive de la fréquentation, +63 % comparé à un samedi ordinaire.

En Italie, le dimanche 17 décembre sera bouillonnant dans les magasins, avec une hausse prévue de 22 % de la fréquentation par rapport à un dimanche ordinaire. Tandis qu’en Allemagne, le Super Saturday verra la fréquentation grimper de 25 % par rapport à un samedi normal. Tout cela représente une immense quantité de clients prêts à dépenser, les boutiques doivent donc être prêtes à passer à l’action ou elles passeront à côté de ces toutes dernières opportunités en or.

Ne manquez pas votre coup lorsque les clients affluent en magasin

Offrir une expérience de premier ordre est absolument essentiel, à commencer par un nombre suffisant d’employés, un passage en caisse et un service de « click-and-collect » efficaces, et un agencement optimal pour faciliter la circulation du flux de clients. Les commerçants utilisent de plus en plus les renseignements provenant des données de fréquentation pour s’assurer d’offrir un excellent niveau de service, tout particulièrement pendant les périodes de pointe.

Les détaillants peuvent optimiser les visites des clients en offrant différents services, tel que l’emballage des cadeaux par exemple. Même un tout petit geste comme offrir quelques friandises ou une boisson aux clients peut permettre de différencier leur expérience en boutique par rapport aux achats en ligne, et leur donner envie de revenir. Un stock abondant et une présentation bien visible des cadeaux les plus populaires vous permettront également de contenter les clients stressés.

Si les commerçants répondent aux besoins de leurs clients et réussissent à ajouter une touche d’éclat à leurs services pour Noël, alors tout le monde sera gagnant.

Plus de renseignements sur les tendances européennes de consommation pour les fêtes dans Preparing for Peak, le mini-guide des pics de vente de ShopperTrak.

Share:
0 Comments

Comments are closed

Back