À la rencontre de différents profils de consommateurs européens pendant la période de Noël

C’est le temps des réjouissances, alors, pour vous mettre dans l’ambiance, nous avons eu l’idée de vous présenter un échantillon de consommateurs européens singulièrement différents les uns des autres. Partout en Europe les consommateurs se pressent dans les magasins en cette période de Noël, mais qu’est-ce qui distingue leurs comportements en fonction de leur pays d’origine ?

L’historique des fréquentations visiteurs de ShopperTrak nous permet de déterminer le jour, le lieu et le temps de visite au sein du magasin. Sur la base de l’historique des 4 dernières années, nous avons comparé les données de fréquentation pour plusieurs pays européens pendant la période des ventes de Noël — qui court de la fin novembre au début de janvier —, et identifié des caractéristiques de consommateurs tout à fait différentes selon les pays.

Antonio, le prévoyant – Italie

Dans le souci d’anticiper, les consommateurs italiens tels qu’Antonio préfèrent acheter leurs cadeaux de Noël plus longtemps à l’avance que dans le reste de l’Europe. Cette année, nous prévoyons un pic de fréquentation des magasins le dimanche 17 décembre. En Italie, on observe une moins grande affluence au cours des derniers jours précédant Noël, contrairement à la tendance dans certains autres pays.

Laura, l’improvisatrice — Royaume-Uni  

Au Royaume-Uni, Laura bouclera sa liste de cadeaux à la dernière minute, réalisant le plus gros de ses achats le 23 décembre, jour du « Super Saturday ». Selon les prévisions de ShopperTrak, ce sera l’un des jours où les magasins du Royaume-Uni seront le plus achalandés. Le 21 décembre, jour du « Panic Thursday », connaîtra également une très forte affluence, puisque les consommateurs britanniques se déplaceront en masse dans les magasins pour faire leurs derniers achats.

Stefan, le furtif– Allemagne

Les consommateurs allemands comme Stefan ont une approche plus méthodique du shopping de Noël. Nos données de fréquentation indiquent des pics d’affluence dans les magasins chaque samedi de décembre, avec un étalement homogène de l’activité commerciale sur tout le mois de décembre. Cependant, il est probable que le 23 décembre, jour du « Super Saturday », marque l’apothéose de la fréquentation.

Belle, l’opportuniste – France

À l’instar de Belle, les consommateurs français apprécient particulièrement les soldes de fin d’année – appelés « soldes d’hiver » –, la période où les grands magasins et les marques de luxe offrent des affaires irrésistibles. On pourra profiter de cette belle aubaine à partir du 10 janvier 2018 ; ce jour-là, les magasins et centres commerciaux connaîtront donc vraisemblablement une affluence décuplée par rapport au « Super Saturday ». La fête de l’Épiphanie, le 6 janvier, est également susceptible de booster l’activité commerciale en France et de marquer un nouveau pic d’affluence en janvier.

Les habitudes de consommation sont loin d’être uniformes à travers toute l’Europe.

Ces profils de consommateurs selon les pays sont assez généraux, mais il est certain que les modes de consommation varient grandement selon la localisation géographique. Les détaillants ont tout intérêt à observer les us et coutumes locaux pour se préparer aux vagues d’affluence des périodes de fêtes. Savoir anticiper pour être fin prêt au moment où les clients seront disposés à acheter, voilà qui est promesse de bénéfices !

Pendant la période de fêtes de fin d’année, les enseignes bien renseignées sur les modèles de comportements saisonnaux des consommateurs locaux auront un important levier de succès. Elles sauront alors optimiser l’expérience client aux plus forts moments d’enchantement : services, animations en magasin et stock adéquat.

Share:
0 Comments

Comments are closed

Back