Tendances de consommation en Europe et dans la région APAC : nos dernières observations

Le 2e trimestre 2017 a vu se dérouler de multiples rebondissements politiques sur la scène internationale, mais le secteur du commerce de détail a une fois encore prouvé sa résistance.

Dans un contexte de hausse de la confiance des consommateurs et de croissance des marchés, les commerçants du monde entier ont surmonté les incertitudes, et de nombreux pays ont constaté un accroissement du nombre de visiteurs dans les commerces au cours du trimestre par rapport à la même période l’an passé. Dans le même temps, les perspectives d’avenir s’avèrent généralement plus radieuses que prévu.

Quelles sont donc les tendances du marché au cœur du développement de la fréquentation commerciale en Europe et dans la région Asie-Pacifique entre avril et juin de cette année ? Voici quelques constatations issues de nos tous derniers rapports Tendances de consommation en Europe et Tendances de consommation en région APAC :

De nouveaux dirigeants européens qui inspirent confiance

En Europe, la fréquentation des commerces a résisté, avec un résultat de -0,1 % d’une année sur l’autre. Le Financial Times indique que la confiance des consommateurs de la zone euro a atteint son plus haut niveau en 10 ans au mois de mai, un degré d’optimisme jamais vu depuis la crise financière.

Si l’on considère les pays européens un par un, le tableau se révèle plus contrasté mais la positivité reste générale, principalement suite au changement des lignes politiques.

Ce n’est un secret pour personne que la politique influence la fréquentation des commerces – que les répercussions soient immédiates ou deviennent plus évidentes au fil du temps, les consommateurs s’intéressent toujours aux dernières décisions politiques qui peuvent affecter leurs finances personnelles et, en retour, leur donner plus ou moins envie de dépenser.

Le 2e trimestre 2017 a vu la défaite de plusieurs partis populistes par des candidats du centre, ouvrant la voie à une plus grande stabilité et une sécurité financière accrue. En France, malgré la légère baisse de -1,9 % de la fréquentation annuelle, l’élection du centriste pro-européen Emmanuel Macron a ravivé les prévisions de croissance économique pour le pays. Les marchés ont poussé un soupir de soulagement à la victoire de Macron et de son programme de réforme, comparé aux menaces de sortie de l’euro de sa rivale.

Dans le même temps, en République d’Irlande, la fréquentation commerciale a grimpé de 1,9 % sur l’année au 2e trimestre, suite à l’élection du pro-européen Leo Varadkar, qui a déclaré son intention d’accélérer la reprise économique du pays tout en atténuant les répercussions du Brexit.

L’Allemagne quant à elle, a connu une hausse de 1,7 % de la fréquentation et anticipe désormais une victoire pour Angela Merkel en septembre. De nombreux détaillants européens s’attendent dorénavant à un climat de consommation favorable dans les mois à venir.

Durant le même trimestre, l’Autriche, la Pologne et le Portugal ont également connu une hausse de la fréquentation de leurs commerces comparé à la même période l’an passé. Cette croissance s’explique par la reprise économique des pays voisins, une hausse de la confiance des consommateurs et la baisse des chiffres du chômage.

Les consommateurs de la région Asie-Pacifique adoptent les marques internationales

Les perspectives sont florissantes pour la région APAC également, avec une hausse globale de 0,5 % de la fréquentation sur l’année au cours du deuxième trimestre.

Ce bon résultat peut être attribué à un certain nombre de facteurs, mais un thème reste récurrent : les grands détaillants, comme Walmart et Amazon en Inde, et TK Maxx et Kaufland en Australie, saisissent actuellement l’occasion d’étendre leur implantation dans ces régions. Les consommateurs des marchés émergents comme des marchés matures accueillent désormais à bras ouverts ces grandes marques venues de l’étranger.

La fréquentation des commerces indiens a connu une hausse impressionnante, +7,6 % sur l’année au 2e trimestre, et la croissance continue du pays n’est pas passée inaperçue auprès des investisseurs étrangers.

L’Inde est désormais le marché de détail connaissant la croissance la plus rapide au monde, en partie stimulé par l’émergence d’une classe de consommateurs urbains instruits. Attirés par un assouplissement de la législation, des détaillants comme Walmart ou Amazon ont été prompts à réclamer une part du potentiel commercial indien en implantant un nombre notable de magasins dans tout le pays.

Hong Kong et le Japon ont également constaté une hausse de la fréquentation au cours du trimestre, tandis que la Chine a connu un bond des activités d’importation et d’exportation au mois de mai, malgré la baisse de -5 % de la fréquentation annuelle.

La valeur des renseignements sur les tendances

Puisque le comportement des consommateurs évolue constamment en fonction de pressions externes telles que les changements politiques, les détaillants doivent absolument pouvoir accéder à des informations détaillées leur indiquant quand et comment les consommateurs dépensent leur argent. Ainsi, ils pourront prendre des décisions stratégiques en fonction de ces connaissances.

ShopperTrak propose de précieux renseignements concernant le comportement des consommateurs, offrant ainsi aux commerçants les connaissances et les outils dont ils ont besoin pour répondre aux demandes de leurs clients.

Téléchargez notre rapport sur les tendances de consommation en Europe ainsi que notre rapport sur les tendances de consommation en région APAC pour obtenir plus d’informations sur les résultats de la fréquentation commerciale au 2e trimestre 2017.

Share:
0 Comments

Comments are closed

Back