5 Types de magasins que votre centre commercial doit prendre en considération

Article
par ShopperTrak on 28-10-16

Comme chaque foncière le sait, le succès d’un espace commercial dépend d’une bonne combinaison de locataires. Trouver la meilleure combinaison génère non seulement plus de fréquentation mais encourage les consommateurs à visiter plusieurs magasins au cours de leur passage –augmentant ainsi leur durée de présence et le montant qu’ils sont susceptibles de dépenser.

Le défi en essayant de perfectionner cette combinaison de locataires est qu’il n’y a pas deux centres commerciaux comparables. Un certain nombre de facteurs déterminera la popularité de plusieurs types de magasins – la localisation mondiale et régionale, la démographie locale et  si le centre commercial est en centre-ville ou en périphérie.

Le comportement des consommateurs est également très influent quand il s’agit de perfectionner votre mix. Plus tôt cette année, nous avons identifié 6 types de consommateurs que les détaillants devraient avoir au centre de leurs préoccupations. Les centres commerciaux doivent être tout aussi conscients que les détaillants, que le type de consommateurs qui visitent vos sites déterminera tout, de l’emplacement du magasin à la stratégie de marketing.

Cela étant dit, l’expérience de ShopperTrak sur le marché des centres commerciaux nous a appris qu’il y a certains types de magasins que chaque foncière devrait prendre en considération pour concevoir la combinaison idéale entre locataires. Voici cinq exemples qu’il faut garder à l’esprit:

 

  1. Magasins piliers

Le magasin pilier est la locomotive du centre commercial. Ce sont ces grandes marques qui sont reconnues à l’échelle nationale – voire internationale, et qui ont une puissance d’attraction des visiteurs sur toute la région environnante.

Les sociétés de gestion immobilière doivent penser à inclure un certain nombre de magasins piliers dans leur combinaison de locataires afin de générer une fréquentation commerciale simplement grâce à la popularité des marques choisies. Savoir quel magasin sélectionner dépend de la connaissance des consommateurs qui visitent vos centres. Grâce à des données  démographiques clés, il est possible de cartographier les marques de distribution appropriées. Une fois que vous avez délimité vos choix, vous pouvez alors voir quels détaillants ne disposent pas d’une force suffisante dans votre région et réduire ainsi les effets d’une concurrence trop directe.

 

  1. Magasins de proximité

Bien qu’il existe des consommateurs qui visitent un centre commercial sur toute une journée, d’autres se rendent dans un centre commercial parce qu’il est sur leur chemin. Avec cela à l’esprit, les foncières doivent se demander si les besoins des consommateurs pressés – qui viennent peut-être durant leur pause de déjeuner, ou juste avant de récupérer les enfants de l’école – sont satisfaits de manière adéquate.

Les secteurs qui attirent les consommateurs de proximité sont la santé, les cosmétiques, l’épicerie et même la mode « rapide ». Il appartient au détaillant de s’assurer que le service offert est aussi rapide que possible. De votre côté, vous avez la charge de vous assurer que le mix permette bien aux acheteurs de récupérer un article oublié ou de faire les achats indispensables.

 

  1. Magasins phares – Flagship store

Dans certaines enseignes, les magasins piliers et les magasins phares peuvent être une seule et même chose, mais il y a une différence entre les deux. Les magasins phares ont tendance à repousser les limites de l’expérience-client plus loin. Que ce soit un nouveau concept, une gamme de produits exclusive, l’expérimentation de la technologie en magasin ou la diversification de l’expérience, il y a un sens de l’innovation qui entoure, qui inspire et qui excite les consommateurs.

Encourager les enseignes à investir dans les magasins phares au sein de vos centres commerciaux crée plus qu’un sentiment de prestige ; il peut attirer les médias, changer le flux de visiteurs car les consommateurs affluent pour voir ce qui se passe, et vous permettre d’établir une plate-forme innovante sur laquelle planifierez vos propres campagnes expérimentales d’engagement du consommateur.

 

  1. Magasins Connectés (omnicanal)

Alors que la grande majorité des enseignes nationales vendent également en ligne, la façon de connecter ces canaux peut avoir un impact énorme sur la fréquentation du centre commercial. Un exemple important est le « click and collect / cliquer-et-récupérer ».

Le spécialiste européen de l’immobilier commercial, Hammerson, a identifié que près de 80% des visiteurs « cliquer-et-récupérer » dépensent plus au cours de leur visite au centre commercial – soit dans d’autres magasins ou en achetant des aliments ou des boissons.

Le constat est clair. Il faut non seulement attirer les enseignes offrant ce type de service mais aussi aller plus loin – exemple de la mise en place de points centraux permettant aux acheteurs de venir récupérer les achats de plusieurs enseignes en même temps.

 

  1. Services de Loisirs et divertissements

Il ne s’agit pas strictement d’un type de magasin mais de la combinaison des loisirs et divertissements disponibles dans un centre commercial. Ce mix est tout aussi important que la combinaison des locataires commerciaux.

Comme nous l’avons vu dans notre récent rapport « Nouvelle Conception de la Vente au Détail », le centre commercial est devenu central dans la tendance grandissante du divertissement. Les consommateurs combinent leurs achats avec des activités tels que manger ou boire, aller jouer au bowling ou se rendre au cinéma.

Comprendre la répartition de vos visiteurs est très important afin de trouver la bonne combinaison entre restaurants, cafés, bars et loisirs encourageant les consommateurs à rester plus longtemps et à dépenser plus.

 

Apprenez à mieux comprendre votre activité avec ShopperTrak Analytics Suite

Avoir la bonne combinaison de locataires est juste le début pour les professionnels de la gestion immobilière. Votre tâche suivante est de comprendre en détail comment les consommateurs se comportent. Quel est leur parcours au sein du centre commercial, où la fréquentation est-elle la plus dense ? Ainsi, en garantissant la meilleure implantation pour chaque magasin, vous pouvez optimiser votre revenu locatif.

ShopperTrak’s Analytics suite peut aider les propriétaires et les exploitants de centres commerciaux à suivre, à analyser les données et le comportement du consommateur. Tout cela en permettant  de transformer ces indicateurs en pistes de réflexion ayant un impact significatif sur la stratégie.

 

Getting the right mix of tenants in place is just the start for property management organisations. Your next task is to understand in granular detail how consumers behave on their journey through your shopping centres and where footfall is most active, to ensure each store or facility is in the right location to add value, and your rental income is being optimised based knowing the premium areas.

ShopperTrak’s Analytics suite can help shopping centre owners and operators not only track and analyse shopper data and behaviour, but turn it into actionable insights that make a significant impact on your bottom line.

Lire plus d’articles de ShopperTrak