Quelles sont les conséquences d’un week-end de Pâques tardif sur la fréquentation des commerces européens ?

Article
par ShopperTrak on 04-04-19

Cette année le Vendredi saint tombe le 19 avril et le dimanche de Pâques le 21 avril, pour un week-end pascal particulièrement tardif.

En règle générale, ainsi que le montrent nos données, plus Pâques tombe tard, moins les détaillants sont susceptibles de profiter d’un bond de la fréquentation dans leurs commerces. Cela signifie que les commerçants doivent travailler plus dur pour assurer les ventes liées à Pâques. Pour 2019, il est probable que la fréquentation suive les schémas de 2017, une année où Pâques tombait également mi-avril.

À l’aide des données historiques de ShopperTrak, nous explorons les prévisions en matière de tendances de fréquentation des commerces européens pour le week-end de Pâques 2019.

Les prévisions de fréquentation des commerces allemands pour Pâques en 2019

Les fêtes de Pâques ont un impact significatif sur les tendances de consommation en Allemagne. On s’attend à un bond massif de la fréquentation le samedi de Pâques, avec une hausse de 18 % de la fréquentation moyenne au cours des quatre dernières années (en moyenne).

Par ailleurs, on peut également s’attendre à une hausse de la fréquentation d’une semaine sur l’autre, +20 % en moyenne au cours des quatre dernières années.

Toutefois, le Vendredi saint ainsi que le dimanche et le lundi de Pâques seront tous synonymes de recul significatif de la fréquentation, les allemands étant désireux de passer du temps en famille.

Ces quatre dernières années, la fréquentation moyenne était en baisse de -89 % le Vendredi saint, de -44 % le dimanche de Pâques et de -89 % le lundi de Pâques.

Les commerçants allemands devraient concentrer leurs efforts sur le jeudi 18 avril. On peut en effet s’attendre à une hausse de la fréquentation la veille du Vendredi saint, avec une fréquentation moyenne en hausse de 29 % (par rapport à la moyenne) au cours des quatre dernières années.

Les prévisions de fréquentation des commerces britanniques pour Pâques en 2019

Le vendredi et le samedi seront les jours les plus chargés du week-end pascal au Royaume-Uni, avec le jeudi (veille du Vendredi saint) affichant un trafic quasiment similaire à celui du Vendredi saint, voire même supérieur certaines années (2015 et 2017).

On peut s’attendre à un bond de la fréquentation le jeudi, avec une fréquentation moyenne en hausse de près de 12 % par rapport à un jeudi ordinaire au cours des quatre dernières années.

Nos données montrent que la fréquentation des commerces le Vendredi saint est généralement en hausse par rapport à un vendredi habituel (+3 % en moyenne). La seule exception a été constatée en 2017, année où la fréquentation a reculé de -4 % en moyenne.

La fréquentation du dimanche de Pâques affiche une baisse systématique de plus de 60 % par rapport à un dimanche normal, de nombreux magasins étant fermés.

Concernant le samedi, les tendances se sont montrées fluctuantes ces quatre dernières années. Malgré une hausse de la fréquentation moyenne en 2018, celle-ci était en baisse les années précédentes, ne cessant de se détériorer entre 2015 et 2017.

2018 a enregistré une augmentation importante de la fréquentation d’une année sur l’autre grâce au calendrier (le week-end pascal tombait plus tôt) combiné à une météo clémente. La fréquentation annuelle du Vendredi saint était en hausse de 7,4 % et celle du samedi de 5,7 %.

Les prévisions de fréquentation des commerces français pour Pâques en 2019

Le samedi de Pâques sera le jour le plus chargé de ce week-end pascal, toutefois nos données indiquent que les commerçants français doivent s’attendre à une chute de la fréquentation moyenne au fil du week-end. Les détaillants subiront peut-être également les conséquences des manifestations ininterrompues des Gilets jaunes ayant lieu à Paris et dans d’autres villes françaises.

Au cours des trois dernières années, la fréquentation du Vendredi saint est tombée en-dessous du niveau moyen, bien que l’ampleur de ce recul ait tendance à diminuer si Pâques tombe plus tard. En 2017 par exemple, lorsque Pâques est tombé mi-avril, la fréquentation du Vendredi saint n’a baissé que de -0,9 % par rapport à la moyenne, alors qu’en 2016, lorsque Pâques est tombé fin mars, la fréquentation a reculé de -8,6 %.

Toutefois, en 2017, la fréquentation du samedi pascal est tombée en-dessous de la moyenne (-1,7 %), soit la seule année où ce phénomène s’est produit depuis 2015. En 2015 et 2018, lorsque le week-end de Pâques est tombé fin mars/début avril, la fréquentation a augmenté de plus de 6 % les deux années.

Contrairement à l’Allemagne et au Royaume-Uni, la veille du Vendredi saint n’est pas toujours synonyme de hausse de la fréquentation. La seule année à avoir constaté un bond du trafic était en 2017 (+4,9 %). Le week-end de Pâques est tombé tard en 2017, ce qui suggère que les commerçants pourraient voir une hausse similaire de la fréquentation le jeudi précédant Pâques en 2019.

Toutefois, si l’on regarde les chiffres d’une semaine sur l’autre, les commerçants peuvent s’attendre à un bond de la fréquentation certains jours. Au cours des quatre dernières années, la fréquentation du samedi de Pâques était en hausse de 7 % en moyenne par rapport à la semaine précédente. La fréquentation du lundi de Pâques a toutefois baissé de manière systématique au cours des quatre dernières années, -20 % en moyenne.

Les prévisions de fréquentation des commerces espagnols pour Pâques en 2019

Pâques est la fête nationale la plus importante en Espagne, la Semana Santa (Semaine sainte) étant synonyme de processions impressionnantes et de traditions ancestrales uniques propres à chaque région. C’est pourquoi Pâques entraîne généralement de fortes baisses de la fréquentation dans les boutiques de tout le pays.

Au cours des quatre dernières années, la fréquentation moyenne du Vendredi saint a reculé de -49 %, même si 2018 a enregistré la plus petite baisse de ces quatre dernières années avec -42 %.

Le jeudi précédant le Vendredi saint, de même que le samedi de Pâques, ont enregistré des résultats mitigés ces quatre dernières années. 2015 et 2018 ont été synonymes de hausse de la fréquentation moyenne, tandis que la fréquentation a reculé en 2016 et 2017.

La fréquentation du lundi de Pâques a reculé ces quatre dernières années, mais l’ampleur de ce recul par rapport à un lundi habituel a diminué : fréquentation en baisse de -15,4 % en 2015 mais de seulement -10 % en 2018.

2018 et 2017 ont toutes deux vu la fréquentation augmenter d’une année sur l’autre tout au long du week-end pascal, notamment le Vendredi saint, en hausse de 12 % d’une année sur l’autre en 2018 et de 18 % d’une année sur l’autre en 2017.

Les prévisions de fréquentation des commerces italiens pour Pâques en 2019

Contrairement à de nombreux autres pays européens, et si l’on excepte le dimanche de Pâques, l’Italie peut s’attendre à un bond important de la fréquentation pour Pâques.

Au cours des quatre dernières années, la fréquentation du Vendredi saint a augmenté de 20 % en moyenne, celle du samedi de Pâques de 13 % en moyenne, et celle du lundi de Pâques de près de 21 % en moyenne (tous les chiffres sont mis en parallèle avec une journée moyenne comparable, par exemple la fréquentation moyenne du Vendredi saint par rapport à celle d’un vendredi normal).

On peut également s’attendre à une hausse de la fréquentation le jeudi précédant le Vendredi saint en 2019. À l’exception de 2016 où la fréquentation a chuté, il y a eu une hausse de la fréquentation par rapport à la moyenne pour cette journée au cours des quatre dernières années, avec une hausse notable en 2017, +13,3 %, ainsi qu’en 2018, +14,8 %.

Les boutiques étant fermées dans de nombreuses régions, la fréquentation du dimanche de Pâques connaîtra un recul significatif, avec une baisse d’au moins -86 % constatée au cours des quatre dernières années. Les résultats d’une année sur l’autre sont plus contrastés. En 2018, le Vendredi saint et le samedi de Pâques ont été synonymes de hausse (+4,2 % et +10,9 % respectivement), mais le lundi de Pâques a vu la fréquentation reculer de -0,7 %.

Les prévisions de fréquentation des commerces polonais pour Pâques en 2019

À l’exception du Vendredi saint, pour lequel on peut s’attendre à une légère hausse de la fréquentation (+1 à 2 % par rapport à la moyenne), la fréquentation sera en baisse pour le reste du week-end pascal en Pologne, où les célébrations traditionnelles prennent le pas sur le shopping.

Au cours des quatre dernières années, la fréquentation s’est avérée être en recul par rapport à la moyenne, comme suit (moyenne des 4 années) : Samedi de Pâques : -53 % ; Dimanche de Pâques : -94 % ; Lundi de Pâques : -87 %.

Une hausse de la fréquentation peut toutefois être attendue le jeudi précédant le Vendredi saint, les consommateurs se préparant pour les célébrations familiales, avec une fréquentation en hausse de 9 % par rapport à la moyenne au cours des quatre dernières années. On peut également s’attendre à une hausse de la fréquentation d’une semaine sur l’autre le Vendredi saint, cette hausse étant en augmentation constante ces trois dernières années.

Intéressés par les tendances de la fréquentation commerciale par pays ? Consultez nos mises à jour mensuelles en vous rendant sur le centre de ressources en ligne de ShopperTrak ici.

Lire plus d’articles de ShopperTrak