Caniculaire ou orageux : quel temps profite le plus au secteur de la distribution ?

Article
par ShopperTrak on 01-06-15

L’été approche à grands pas, et les petits commerces comme les centres commerciaux s’affairent pour préparer leurs boutiques au changement de saison.

Mais au-delà des variations de stock et des nouvelles promotions, un autre facteur détient de l’influence sur les ventes et peut difficilement être écarté : la météo.

La température est un élément qui peut grandement influer sur les habitudes des clients. À la perspective de la chaleur à venir, les magasins comme les centres commerciaux espèrent tous que les consommateurs vont se ruer chez eux et leur permettre de tirer profit de ce temps ensoleillé – en s’approvisionnant en vêtements légers ou en crèmes solaires, ou en décidant de s’octroyer un petit shopping détente lors des belles soirées d’été.

Il est d’autant plus étonnant de constater qu’il existe un rapport inverse entre la fréquentation des magasins et l’ensoleillement à travers le monde, puisque la fréquentation des clients baisse au fur et à mesure que le temps se réchauffe. Les études sur la fréquentation estivale menées par FootFall au Royaume-Uni, en Irlande, en France, en Italie, en Pologne, en Chine et en Inde ont toutes montré une chute de la fréquentation liée à la hausse des températures – la Pologne étant le pays qui s’en sort le moins bien dans ces périodes de fortes chaleurs.

À l’inverse, la pluie peut s’avérer être un avantage pour le secteur de la distribution, incitant les consommateurs à fréquenter les magasins et centres commerciaux pour chasser l’ennui des jours pluvieux. Dans toutes les régions que nous avons étudiées, les précipitations estivales ont entraîné une hausse globale de la fréquentation en 2014. Les zones commerçantes demeuraient les seules exceptions et n’observaient aucun changement en termes de fréquentation à ces périodes – peut-être du fait de leur situation à découvert et en périphérie des villes.

Même si aucun commerçant n’est capable de contrôler le temps qu’il fait, il existe très certainement des mesures à prendre pour optimiser les bénéfices lorsque les conditions climatiques changent. Les prévisions fournissent un bon aperçu de ce à quoi les magasins et les centres commerciaux peuvent s’attendre la semaine à venir – leur défi étant alors d’établir des corrélations exactes entre les taux de fréquentation de leur commerce et ce qui se passe dans le ciel.

La seule façon d’y parvenir est d’utiliser les renseignements de l’intelligence économique. Les organisations de détaillants disposant d’une solution de comptage de la fréquentation telle que Site Analytics de FootFall seront à même d’observer les données anciennes pour connaître les performances de leurs magasins lors de conditions météorologiques passées similaires – et ainsi de réagir rapidement à ces chiffres afin d’effectuer les changements opérationnels indispensables à l’optimisation de la consommation.

Et en attendant, peut-être les commerçants et les centres commerciaux auront-ils envie de préparer une petite danse de la pluie pour les semaines estivales à venir

Lire plus d’articles de ShopperTrak