Soldes d’hiver 2019 : Les principaux jours d’affluence en Europe

Article
par ShopperTrak on 21-12-18

Lorsque la fièvre de Noël commence à retomber, les pensées des commerçants européens se tournent vers la saison des soldes d’hiver.

Grâce aux données de fréquentation, il est plus facile de s’organiser pour les périodes les plus chargées en boutique, afin d’attirer les clients avec des remises attractives tout en leur offrant le confort et le service d’excellence nécessaires au moment adéquat. Le planning du personnel, adapté en fonction des pics et des creux de fréquentation prévus, est d’une importance cruciale pour pouvoir prendre en charge les longues files d’attente en caisse, gérer les mouvements de stock et s’assurer que la surface de vente reste aussi propre et ordonnée que possible en cette période mouvementée.

ShopperTrak a examiné les marchés clés suivants afin de repérer les tendances passées pour les soldes d’hiver et d’identifier, pays par pays, les pics susceptibles de survenir au cours des prochaines semaines.

France – Les jours les plus fréquentés se situeront aux alentours du 9 et du 12 janvier

  • Ces trois dernières années, la France a constaté la plus forte hausse de la fréquentation le premier mercredi suivant l’Épiphanie (à savoir le début des soldes), la fréquentation atteignant alors presque le double de celle d’un mercredi moyen.
  • Le samedi suivant L’Epiphanie, est également en hausse par rapport à la moyenne, 77 % de plus qu’un samedi moyen en 2016 et en 2017.
  • Plus les soldes débutent tard dans le mois, plus la fréquentation est susceptible d’être élevée. En 2016 par exemple, le mercredi est tombé le 6 janvier, alors que l’année suivante il est tombé le 11, avec une fréquentation en hausse de 10 % par rapport au jour comparable.
  • La fréquentation au cours de la semaine suivante reste élevée comparé au reste du mois de janvier.
  • Selon les prévisions de ShopperTrak, les jours les plus fréquentés devraient être le 9 et le 12 janvier 2019.

Royaume-Uni – Des hausses raisonnables après le 26 décembre ces dernières années

  • Au Royaume-Uni, les jours les plus chargés suivant Noël ont tendance à se situer entre le 27 et le 30 décembre, ces quatre jours ayant tous été plus fréquentés que le Boxing Day (26 décembre) au cours des trois dernières années (excepté en 2016, où le Boxing Day a été plus chargé que le 30 décembre).
  • De fortes hausses de la fréquentation moyenne peuvent être attendues les jours en question. Ces deux dernières années, la fréquentation du 27 décembre a connu une hausse de près de 80 %, tandis que le 28 a vu la fréquentation augmenter de 76 % par rapport à la période comparable au cours des 3 dernières années.
  • En dehors de cette période, le jour le plus fréquenté varie en fonction de la manière dont les jours tombent. En 2017, le jour le plus fréquenté était le 28 décembre (un jeudi), en 2016 le 27 (un mardi) et en 2015 le 29 (un mardi également).
  • En se basant sur les tendances passées et sur la manière dont les jours tomberont en 2018, ShopperTrak estime que le jour le plus fréquenté pour les soldes d’hiver sera le samedi 29 décembre.
  • En ce qui concerne le mois de janvier, la première semaine (excepté le jour de l’an) a connu des hausses raisonnables de la fréquentation au cours des dernières années.
  • La première semaine de janvier tend à être la plus fréquentée, le 2 janvier étant généralement le jour le plus chargé de la semaine (si l’on ne prend pas en compte le samedi). Selon les prévisions de ShopperTrak, le 2 janvier devrait être le jour de semaine le plus chargé du mois de janvier, mais le samedi 5 sera probablement plus fréquenté au global.

Pologne – La fréquentation des soldes d’hiver atteint son apogée du 27 au 30 décembre

  • Très populaires en Pologne, les soldes d’hiver se concentrent principalement entre Noël et Nouvel An, La fréquentation atteignant un pic le 27 décembre et restant très élevée jusqu’au 30 décembre. La seule exception a eu lieu en 2016, lorsque la fréquentation du 30 décembre est restée plutôt faible.
  • Les jours en question seront probablement les plus fréquentés pour faire les soldes en Pologne, et aucun d’eux ne devrait se démarquer réellement, ils seront tous très chargés !
  • En termes de fréquentation moyenne, on peut s’attendre à ce que le 27 connaisse la plus forte hausse de la fréquentation comparé aux chiffres moyens – la fréquentation avait bondi de 142 % en 2017, et de 136 % en 2016. En 2015, la fréquentation moyenne était en hausse de seulement 55 %, le 27 tombant un dimanche.
  • La fréquentation des soldes d’hiver a augmenté en Pologne au cours des trois dernières années, avec une fréquentation d’une année sur l’autre pour le 27 décembre en hausse de 31 % en 2016 et de 25 % en 2017.
  • En ce qui concerne la nouvelle année, la fréquentation tend à revenir à un niveau normal, le nombre de visiteurs dans les magasins restant particulièrement bas du fait de l’Épiphanie.

Espagne – Un pic de fréquentation après l’Épiphanie

  • Pendant les soldes d’hiver espagnols, les plus fortes hausses de la fréquentation sont constatées en janvier, une fois la saison des fêtes terminée. Le nombre de visiteurs augmente tout de même de manière significative entre Noël et Nouvel An, mais cela est dû au shopping traditionnel de Noël, la plupart des cadeaux étant offerts au moment de l’Épiphanie.
  • Les soldes commencent traditionnellement le 7 janvier, et cette date a été particulièrement fréquentée les deux dernières années car elle tombait durant le week-end. En 2019, le lundi 7 sera probablement très chargé, mais le samedi 12 pourrait être le jour le plus fréquenté.
  • Il est intéressant de noter que certains commerçants prolongent les soldes d’hiver jusque fin février, voire même plus tard encore.

Allemagne – Un pic de fréquentation attendu le 2 janvier

  • Même si les soldes d’hiver allemands ne débutent officiellement pas avant fin janvier, il n’y a pas de hausse brutale de la fréquentation à ce moment, les plus fortes hausses en semaine survenant au cours de la première semaine de la nouvelle année.
  • Après le Nouvel An, la fréquentation augmente fortement en Allemagne le 2 janvier (sauf si celui-ci tombe un dimanche), la fréquentation le jour en question ayant même surpassé celle du samedi suivant en 2018.
  • Une fois la première semaine de l’année passée, la fréquentation en semaine retrouve généralement un niveau normal, mais la fréquentation des samedis reste élevée jusqu’à la mi-février.
  • Le coup d’envoi des soldes d’hiver ayant lieu le dernier lundi du mois, une légère hausse de la fréquentation d’une semaine sur l’autre est à prévoir. En 2018, la fréquentation d’une semaine sur l’autre a augmenté de 5 %, tandis qu’en 2017, elle a augmenté de près de 9 %. Il ne devrait toutefois pas y avoir de hausse de la fréquentation le lundi par rapport à la moyenne, on s’attend plutôt à un recul en réalité.
  • En 2016, la fréquentation a reculé de 14 %, de 11 % en 2017 et de 2,5 % en 2018.
  • De manière générale, plus le dernier lundi tombe tôt dans le mois, moins la fréquentation est susceptible d’augmenter.

Italie – Le 6 janvier sera probablement le jour le plus fréquenté

  • En Italie, il y a une nette hausse de la fréquentation au début de la nouvelle année. Au cours des trois dernières années, la fréquentation a connu sa première véritable hausse le 5 janvier, le 6 janvier (Épiphanie) étant le jour le plus chargé au global.
  • Si l’on se base sur les tendances passées, le 6 janvier devrait à nouveau être le jour le plus fréquenté en Italie en 2019, avec une hausse de plus de 200 % de la fréquentation moyenne en 2016 et 2017.
  • Le battage médiatique autour des soldes continue jusqu’au 2eweek-end de janvier environ, après quoi la fréquentation commence à revenir à la normale.

Commencer 2019 avec un taux de conversion élevé

La confiance des ménages est en berne dans de nombreux pays européens, il est donc probable qu’ils se serreront la ceinture une fois les dépenses de Noël effectuées, et qu’ils seront enclins à dénicher les meilleures affaires.

Les commerçants informés des prévisions relatives aux schémas comportementaux des clients seront certainement les mieux placés pour répondre à leurs besoins et, ce faisant, accélérer les conversions à l’approche de 2019.

Lire plus d’articles de ShopperTrak