Les commerçants irlandais devraient bénéficier d’un bond de la fréquentation pour le jour férié de la Saint-Patrick

C’est bien connu, les irlandais aiment faire la fête. Les festivités nationales atteignent des sommets pour le jour de la Saint-Patrick, qui cette année tombe le samedi 17 mars. Avec un jour férié reporté au lundi 19 mars, il est probable que les commerçants de la République d’Irlande comme de ceux de l’Irlande du Nord bénéficient d’excellentes opportunités de vente pendant ce week-end prolongé. Mais quand exactement les boutiques connaîtront-elles le plus de passage ?

Trèfle irlandais et leprechauns

La fête de la Saint-Patrick est une célébration reconnue dans le monde entier comme étant le symbole de la culture irlandaise. Elle est donnée en mémoire de Saint Patrick, l’un des saints patrons de l’Irlande, fondateur du christianisme en Irlande au cours du cinquième siècle. De nos jours, la fête s’exprime par des parades de rue sur le thème du vert, ainsi que des fêtes dans tout le pays dans lesquelles les invités s’habillent généralement en vert et portent des chapeaux de leprechaun ainsi que des motifs en trèfle. Les pubs et les bars sont évidemment les grands gagnants à la course aux clients, mais les commerces bénéficient également de retombées significatives.

Les dernières fois que la fête de la Saint-Patrick est tombée un week-end (en 2012 et 2013), le jour férié a été reporté au lundi suivant, comme c’est le cas cette année. De manière intéressante, pour les deux années en question, la fréquentation des commerces irlandais était en hausse comparé à un lundi ordinaire (+11 % en 2012 et +10 % en 2013), ainsi que le confirment les données de ShopperTrak. La plupart des gens ayant probablement célébré la Saint-Patrick pendant le week-end, cette hausse était peut-être due au temps libre accordé par le jour férié, offrant ainsi aux clients la possibilité de profiter d’une sortie shopping pendant leur jour de congé.

Les grands gagnants de la fréquentation avant la Saint-Patrick

Les données de tendances historiques de ShopperTrak montrent que bien souvent, le jour de la Saint-Patrick en lui-même n’attire pas plus de passage dans les commerces, de nombreuses personnes préférant faire la fête que les courses. Toutefois, depuis trois ans, le jour précédant la Saint-Patrick connaît un bond de la fréquentation par rapport aux chiffres moyens, les consommateurs étant désireux de se procurer la nourriture, les boissons et les tenues de fêtes nécessaires pour le grand jour. Nous pouvons donc supposer que le vendredi 16 mars verra un bond de la fréquentation des commerces cette année. Habituellement, les supermarchés, les magasins de vins et spiritueux, les boutiques de vêtements et les points de vente spécialisés dans les articles de fête et les déguisements réalisent des ventes directement liées à la Saint-Patrick.

Grâce aux festivités réputées pour leur entrain ayant lieu dans tout le pays, le nombre de visiteurs en Irlande bondit également dans les jours précédant l’événement. L’institut Certified Public Accountants Ireland estime que 140 000 personnes se rendent en Irlande le jour de la Saint-Patrick, la plupart à Dublin mais certaines également à Downpatrick, en Irlande du Nord, où est enterré Saint Patrick.

En utilisant les données de fréquentation, il est possible pour les détaillants de connaître à l’avance les jours d’affluence, ainsi que le type de produits et de promotions susceptibles de générer des ventes lorsque les magasins sont bondés. Nos renseignements indiquent que les consommateurs irlandais rechercheront des idées nouvelles pour fêter la Saint-Patrick dans les jours précédant l’événement, il est donc essentiel que les magasins soient bien approvisionnés, qu’ils disposent de collections attractives, et qu’ils aient également suffisamment de personnel pour conseiller et servir la clientèle.

Les perspectives irlandaises pour 2018 sont bonnes

Mars est un mois chargé pour les commerçants irlandais, avec la fête des mères le 11 mars, le jour férié de la Saint-Patrick le 19 mars et le Vendredi saint le 30 mars, qui tous offrent d’excellentes opportunités de maximiser les ventes.

Les consommateurs devraient être d’humeur à dépenser et se détendre, la confiance des consommateurs étant élevée et l’économie irlandaise vigoureuse. Selon la Bank of Ireland (Banque d’Irlande en français), l’économie irlandaise devrait progresser de 3,8 % en 2018, tirant parti de l’excellente croissance économique de 2017.

Les ventes au détail irlandaises ont augmenté de 4,3 % l’an passé, et la confiance des ménages est en hausse depuis quelques mois, ayant atteint son plus haut niveau en deux ans au mois de janvier de cette année selon le « Bank of Ireland Consumer Pulse » (Pouls des consommateurs de la Banque d’Irlande).

Les commerçants irlandais devront toutefois prévoir minutieusement leur stratégie s’ils veulent finaliser toutes les ventes aujourd’hui et fidéliser leur clientèle pour demain. Les groupes commerciaux les plus brillants exploiteront les renseignements issus des données de fréquentation pour comprendre pleinement le comportement des clients, réagir aux coutumes et aux besoins locaux et s’assurer que leurs magasins sont prêts d’un point de vue opérationnel pour maximiser les conversions. Quand on parle de stratégie commerciale, la traditionnelle chance irlandaise ne suffit pas !

Découvrez notre dernier rapport sur les tendances européennes de consommation ici.

Share:
0 Comments

Comments are closed

Back